samedi 5 mai 2018 à 20h30

Lecture Concert L'Ivre de mots

Lecture Concert

Claude Nougaro, L'ivre de mots

Textes divers : Chansons, poèmes, poèmes en prose, prose poétique, aphorismes, journal, portraits… empruntés notamment à L'Ivre d'images (édition Le cherche midi) et au livret des Fables de ma Fontaine (DVD - enregistrement du spectacle des Bouffes du Nord) parus l'un et l'autre en 2002.

C'est un peu comme si Claude Nougaro lui-même avait ouvert la voie à cette lecture en présentant en 2002, seul en scène, ses Fables de ma Fontaine, en publiant la même année un recueil de textes très divers échappés de son « paper board » sur lequel, chaque jour, il écrivait, dessinait.

Cette lecture est une promenade en toute liberté dans son univers où les mots l'ont pris pour caravane. Ces mots qui ne sont que de pauvres cailloux, dit-il, avant qu'on ne reconnaisse en eux ses pierres précieuses.

Claude Nougaro était un orfèvre hors pair qui ciselait émaux et camées. Sa vie entière il rendit hommage à cette matière vivante dont il était prisonnier volontaire.

Hormis ses thèmes de prédilection, la poésie, la chanson, on découvre un homme, parvenu au bout d'une vie mouvementée, avec ses aspirations, ses attentes, ses doutes, ses amours, ses révoltes, son regard sur le monde, la nature, l'humanité si navrante… et l'espérance têtue à laquelle il s'accroche.

La lecture sera accompagnée par un accordéon, instrument qui nous semble aller de soi pour épouser toutes les nuances de cette « pensée en ordre de marche, la Poésie ».

Claude Juliette Fèvre (comédienne) depuis sa retraite de l'enseignement des Lettres, se consacre à la défense de la chanson d'auteurs sur son site web (http://chantercestlancerdesballes.fr/), à la lecture en scène.

Simon Barbe (accordéoniste) formé à la Music'Halle de Toulouse, il participe à différents projets Bombes 2 Bal, Anakronic Electro Orkestra, Chouf...

Sur le site de Chanter C'est Lancer des Balles on trouve ces mots « On aime vraiment beaucoup son jeu à l'accordéon dont il use avec sensibilité, tantôt par touches imperceptibles, légères, tantôt plus percutant ou plus fluide. » (Cave Poésie, 11 août 2015)

Lien : https://ariege.demosphere.eu/rv/10285
Source : http://www.relaisdepoche.org/
Source : message reçu le 15 avril 17h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir